Accueil     Dans ma ville     Prévention, risques et sécurité

Prévention, risques et sécurité

Risques d’inondation chez soi : comment se préparer ?

 

I/ Réduire les dommages matériels de votre habitation

Si votre habitation se trouve dans une zone menacée par des inondations :

  • Vérifiez que votre police d’assurance couvre le risque d’inondation ;
  • Anticipez les conséquences d’une inondation des sous-sols, des hangars ou remises, et du rez-de-chaussée en évitant d’y entreposer tout matériel dangereux ou polluant (aérosols, batteries, pots de peinture, engrais, solvants, etc.) qui peut causer une pollution ;
  • Vérifiez que vous pouvez monter dans les étages ou les étagères les plus hautes les matériels dangereux ou sensibles (appareils ménagers, mobilier, archives, etc.) ;
  • En maison individuelle ou rez-de-chaussée des immeubles, prévoyez les matériaux nécessaires à la mise hors d’eau des locaux inondables (batardeaux, planches, ciment, etc.) et au nettoyage après la décrue (pompes, jets d’eau sous pression, seaux,etc.) ; faites appel à un professionnel pour déplacer les installations sensibles hors d’eau (compteurs électriques, compteur d’eau, etc.).
  • Si vous êtes immobilisé ou hospitalisé à domicile, vérifiez avec votre prestataire de service les modalités de continuité de votre prise en charge et signalez-vous auprès de la mairie.
  • Préparez votre kit de secours.
  • Discutez avec vos proches de la façon dont vous gèrerez cet événement hors norme. Réfléchissez à ce que vous devrez faire si vous êtes chez vous ou hors de votre foyer alors qu’un événement survient. Vous pourriez notamment identifier un point de regroupement proche de votre domicile si les télécommunications ou les transports étaient perturbés.

II/ En cas de crue, que ferez-vous ?

Votre kit de secours doit être facilement accessible et transportable (sac à dos, valise à roulettes). Il doit pouvoir contenir :

  • de l’eau, au moins 3 litres par personne ;
  • des aliments non périssables (conserves, céréales, liquides en brique, etc.) ;
  • des vêtements chauds et des couvertures ;
  • une lampe de poche à pile (avec des piles de rechange) ou à dynamo ;
  • une radio à piles (avec des piles de rechange) ou à dynamo ;
  • une trousse de premiers soins et du papier toilette ;
  • vos médicaments avec ordonnances et carnet de santé ;
  • vos papiers personnels (CNI, passeport, carte vitale, permis de conduire, documents financiers, polices d’assurances, etc.),
  • de l’argent liquide et vos clés.

III/ Que devez-vous faire PENDANT la crue ?

  • Si l’eau monte, coupez sans attendre le gaz et l’électricité ;
  • n’utilisez surtout pas d’équipement électrique (ascenseurs, portes automatiques, etc.) ;
  • attendez les consignes avant d’utiliser l’eau courante lorsqu’elle est maintenue à votre domicile : de l’eau de qualité dégradée peut en effet circuler dans les canalisations.
  • Si l’eau est manifestement trop haute et si les consignes vous sont clairement données par les autorités, n’utilisez pas votre véhicule.

Des consignes d’évacuation peuvent être données par la Mairie et les pompiers. Dans ce cas, suivez-les dans le plus grand calme et avec la plus grande discipline.

IV/ Et après ?

La décrue pourra s’étaler pendant plusieurs heures, mais les opérations de pompage effectuées pour évacuer la totalité des eaux stagnantes dureront encore plus longtemps.

Après la décrue :

  • restez informé de l’évolution de la situation et respectez les consignes données localement ;
  • protégez-vous avant de manipuler les déchets produits par l’inondation, ils peuvent être toxiques ou dangereux ;
  • aérez et désinfectez les locaux qui ont été inondés ;
  • en maison individuelle, faites appel à des professionnels avant de remettre en service vos installations électriques : le rétablissement du courant est soumis au passage d’un électricien agréé qui vérifiera les installations ;
  • en habitat collectif, renseignez-vous sur les consignes à appliquer ;
  • si la procédure a été engagée, informez-vous auprès de la mairie pour connaître les démarches de déclaration de catastrophe naturelle et contactez votre assureur sans tarder.